• Share on Google+

Encore du rock, encore des copains.

Trois jours intenses mais comme d’habitude, sleep is for the weak. Surtout quand les potes jouent à ton domicile. New Favourite, avec mon Diazou aux manettes, est venu casser le Poche de Béthune, éminente salle de rock du NPDC.

Et ça a pas loupé. Boum, calé, en place, bastoche au poil, riffs de rock de fou. Très content d’avoir eu les démos en avance, comme ça je pouvais chanter en même temps alors que l’EP est même pas encore sorti, mais c’était un vrai plus pour apprécier et s’en prendre plein la tronche. Petit bonus pour le pantalon saumon qui accompagne l’esthétique globale du groupe, les petits passages de cloche dans les breaks de batterie, et les spaghetti de maman. Coeur sur vous.

Bison Bisou prend la suite, et j’ai du mal à accrocher. Alors rien à dire sur la technique et la mise en place, c’est au poil et super carré. Mais j’ai un blocage, je sais que ça vient de moi, quand le reste du public est pas mal à fond. Je passe sur la tenue approximative du chanteur, qui en plus en fait des caisses à mon goût. N’est pas Mars Volta qui veut quoi.

Et puis, Listener quoi. Petit revival d’une vieille date parisienne, d’autres souvenirs fugaces à Atlanta et un live Audiotree pas mal poncé. Mais j’ai complètement snobé pour pouvoir discuter avec les copains de tout et de rien dehors. A peine revenu pour le dernier morceau avec la trompette et puis voilà.

📷Toma Hié pour Lille La Nuit.com

Trois fois rien donc, encore un post pour ne rien dire, comme j’ai pas vu la moitié du concert au final. Si ce n’est que New Favourite c’est trop bien. Et qu’il faut aller les voir. Et acheter leurs sorties quand ça sera sorti.