• Share on Google+

« On va voir ce que c’est le prix d’une bonne soirée. »

Apparemment, ça passe par 3 Fonteinen, les quatre nouveaux batches de Zenne y Frontera, des lunettes de l’espace, une carafe à décanter, un Jumpy, une Oude Gueuze sabrée au canif à boire sur la route, une lager sur le trottoir, un TTO Cloudwater au Dynamo, du pétrole dans les géraniums, une carte gold, une IPA pas assez Simcoe, un round d’Equilibrium, une lager Carrefour, des cans de stouts coco russes, une patate avenue Rogier, un kapsalon et des fricadelles XL salvatrices, 20 taps sur 27 testées pour l’opening du bar Beergium, des clins d’oeil foireux, un barleywine et un galopin offert par le boss et un finish à l’hôtel avec une pinte de Jupi. Bref, un carnage.

Du coup, le lendemain se compose de nombreuses gueules de bois, d’un stop à Malt Attacks, deux cans à boire sur le route, une fête foraine fermée, un Tonton Chami, ses Mega T-Mixtes et ses London Chickens, une tournée vaseuse à Moeder Fontainas, deux cafés, un Lambrusco deluxe, une demande de sieste, des boucheries sur Skate 3, des roustes sur TowerFall, encore des pépites houblonnées, des courses de moto cross et un LP de Beartooth. Bref, un anniversaire.