• Share on Google+

Wanderlust : a strong desire for or impulse to wander or travel and explore the world.

Deux jours professionnels en Alsace, enchaînés avec un beau festival craft à Bruxelles, moins de deux semaines après notre retour de Naples et à un mois tout pile d’un autre périple à Édimbourg : ce festival organisé par Brussels Beer Project n’aura jamais aussi bien porté son nom qu’en ces temps de promenade intenses.

Mais commençons par le début. Deux journées de tournée entre Strasbourg et Obernai avec les brasseurs de De Molen. En plus du fait de traîner en toute pépouzie avec un des tous meilleurs brasseurs du monde, quelques faits notables : d’abord des retrouvailles avec les copains de l’époque Branson exilés à Strasbourg dans un bar à la carte de spirits complètement tarée, le Grincheux. On aura oublié les selfies, mais l’essentiel est bien ailleurs. Puis un potiron-tartiflette au Garde Fou et son terrain de pétanque en cave, accompagné d’une bonne bière de cochon de la Piggy Brewing Co.

Le lendemain, tasting chez Sainte Cru (pouce en l’air pour le gin), puis choucroute traditionnelle dans le village typique de Riquewihr, entouré de vignes et de magasins de Noël. Et pour finir, une forte grosse soirée à Obernai, avec de la Magic & Tricks, Jaco & Menno transformés en Jacquie & Michel et des verres à n’en plus finir à l’Intenable, bastion de bière artisanale dans le fief même de Kronenbourg. Point bonus pour la rencontre de « Pablo Restobar », passioné de bière au faux air d’El Risitas.

Ste Cru gin

official choucroute

Riquewhir

Autant dire que je suis arrivé pas super frais à Bruxelles. Mais un petit café avec ce diable de @bernie_pez et on est reparti de plus belle, direction le Wanderlust, aka le craft beer fest du Brussels Beer Project.

BBP Wanderlust

Petit sentiment d’importance quand les organisateurs te serrent la pince à l’entrée, parce que eh, on fait un peu partie du Game maintenant. Et puis ensuite, encore, beaucoup trop de bonne bière.

Dans le désordre :

  • Yuzilla Phantom de Beavertown, LA tuerie du fest
  • Blabla Sour de BBP & BRLO, la fruitance de l’ananas ramené en covoiturage
  • Juice Junkie de BBP, NEIPA qui m’a rappelé de loin celle de Brewdog et Cloudwater
  • Un stout fumé au caca de mouton islandais imprononçable chez Borg Brugghus.
  • Une Oud Bruin Vineyard de t’Verzet, moins vinaigrette que prévue

Bref, un bon niveau général avec quelques fulgurances sur certaines refs. On est pas au niveau du MBCC, mais l’ambiance est là, plus familiale et plus proche des brasseurs. Et surtout des nachos au catering, des burgers à la black IPA, et un super photobooth qu’on aura souillé de nos tronches disgracieuses de fatigués.

wanderstout

wandervinaigrette

wanderbooth

pezderlust

Du coup j’ai pas été super attentif à ce qu’avait à me raconter la brave Cathy qui nous a ramené en covoiturage, mais bon, après autant de fun… et dire que tout ça est professionnel. Quelle vie.