• Share on Google+

Ma timeline Twitter s’est bizarrement remplie de superlatifs à propos d’un nouveau show Netflix. Une espèce de science fiction avec des gamins et du supernaturel. Rien pour me plaire quoi.

Puis mon feed Facebook s’est lui aussi mis à vibrer au rythme de la série, dont toutes les connaissances sur qui je peux compter en terme de bon goût. Bon. Du coup il fallait que je laisse une chance à la fameuse série en question : j’ai testé Stranger Things.

Et je l’ai défoncée. En deux soirs, parce que je bossais entre temps et qu’une nuit de 4h me suffit pas. Hautement addictif. Avec des cliffhangers de fifou.

Tout est là, sci-fi, thriller et teenage movie en meme temps, grâce aux gamins brillants (mais pas arrogants ou meilleurs que tout le monde comme la majorité des kids de 10 ans dans les séries qui en savent plus sur la vie que tes grands parents), les décors et costumes ont tout pour te rappeler le bonheur des années 80, de la coupe de cheveux des protagonistes à la musique (bordel, un des héros est fan des Clash!), sans oublier Winona Ryder. Avec une chiée de références à Stephen King ou Spielberg, bref c’est une ode a tout ce qui a bercé les eighties. Les Goonies à la sauce Carpenter (tiens d’ailleurs, un petit Carpenter Brut aurait été full anachronique, mais tellement bon).

Je ne veux rien spoiler, même si la tentation d’en dire un peu plus est grande, mais foncez, bordel, foncez. Et pour une fois, ça parle pas de pizza et c’est pas un dessin animé ! Bizarre, je sais, mais que voulez vous, le show est bon.

dw19ht-certified