• Share on Google+

Micro post pour faire mon français et râler un coup : après 20h de voyage entre trains / avions et escales, on arrive à Delhi, capitale de l’Inde, à 4h du matin. Le guide nous accueille et nous amène à l’hôtel, on est trop content on va pouvoir dormir un peu et surtout se laver. Jusque là, tout va bien.

Mais en fait rien du tout. L’hôtel est plein (selon le boss), paumé dans la zone industrielle de l’aéroport de Dehli et les visites ne commencent qu’à partir de 8h. En gros, on va devoir glander quatre heures, comme des clochards sur les banquettes du hall de l’hôtel, sans pouvoir se laver (après 20h de voyage je rappelle) ni vraiment dormir (entre autre à cause de la techno indienne).

Not. Cool.

Je ne sais pas si on est les premiers à se faire pigeonner mais pour une prise en charge, c’est très moyen, même quand le planning précisait « nuit en vol ».

Bref, j’en profite pour présenter ce petit dessin de circonstance d’Arisucrette, qui nous accompagne au Rajasthan et qui va se faire une joie d’illustrer un peu notre voyage (non, je ne l’ai pas menacée pour le faire).

hallsquat

Maintenant, que le fun commence, et promis on a pas sommeil.