• Share on Google+

Après une première branche pleine de succès à Villeneuve d’Ascq, Bread & Burger a ouvert un deuxième point grolardise dans le vieux Lille.

Obligés de tester, il y a quand même ouvertement « burger » dans le nom de l’enseigne quoi. Quand on arrive, on découvre un intérieur propre et assez simple, avec un petit coté épuré comme un resto à sushi à emporter. Mais rassurez vous, ça sent bon le gras et pas la poiscaille (avec tout le respect que j’ai pour les maîtres sushi).

Bread and Burger - L'intérieur

On a la confirmation dès que la carte nous arrive dans les mains : 8 burgers aux recettes somme toute faite assez classiques, mais qui ont plutôt l’air d’envoyer du steak (même la recette végé). Des tartines et des salades sont aussi proposées, mais ça serait faire fausse route d’en parler ici. On part donc sur un burger fromage, le Tyrolien, et le petit bonus de la saison, le So British. En attendant, coté boissons, c’est là aussi très simple, malgré des bières sympas mais uniquement en bouteille et pas de trace de pinard. On les excusera à moitié, puisque le vrai credo de l’enseigne est la vente à emporter.

Par contre, on oublie quand les burgers arrivent. Ils ont un bon look, bien en place, avec ce qu’il faut de fromage qui coule – surtout pour le Tyrolien pour raisons évidentes.

Bread and Burger - Le british

On chipotera un peu sur le pain dense qui pourrait être un peu plus doré/croustillant et qui fait un peu office d’étouffe-chrétien, mais qui a un vrai goût de pain. Les frites aussi sont assez facile et sans originalité, alors que la petite salade et sa vinaigrette, elles, remplissent bien leur part de travail. Mais alors ce burger, en lui même, on est d’accord, il est très cool.

Le fromage est au top, peu importe la recette (et on en a testé pas mal sur nos deux passages du coup), du maroilles jusqu’au plus simple cheddar, en passant même par la raclette. Les steaks sont à taille humaine et dégoulinent comme il faut. Les autres ingrédients font aussi plus que le job, que ça soit les petits oignons grillés du Brooklyn, le jambon cru du Tyrolien ou l’oeuf sur le plat intact sous le bun du So British, même si la sauce tend à prendre un peu le dessus (notamment la BBQ). Mais peu importe la recette, nos bides en sont ressortis conquis et calés.

Un petit mot sur les desserts qui sans être à tomber, peuvent remplir un coin d’estomac encore affamé.