• Share on Google+

Long time no see. Mais comme d’habitude, j’ai mes périodes – surement mon coté féminin – où j’écris tout d’un coup, puis plus rien. Ces artistes.

Comme souvent, il me faut un élément déclencheur, et quoi de mieux que de partir à l’aventure dans les îles d’Indonésie pour me redonner envie de me la raconter ici. Après les 24h de vol/transferts en tout genre réglementaires, on est vite mis au parfum de la coutume locale, qui est de plutôt se la couler douce : nos bagages en avaient visiblement marre d’être trimballées d’avion en avion et sont restées posey sous le soleil brûlant de Jakarta. Je vous passe les pétages de câbles et les chinois qui passent derrière les portes de sécurité pour aller chercher eux mêmes leurs valises sur le tarmac, en vain. Coup de bol de riz, on récupère finalement le tout alors qu’on était sur le point d’abandonner, le formulaire de perte déjà dans la main, grâce au dernier vol entre la capitale et Bali. Ouf.

Mais qu’on soit d’accord, on a vite oublié tout ça une fois débarqués à notre hôtel spécialement choisi pour se remettre d’aplomb : massages de déglingos et piscine miroir dans les rizières, what else ?

Selamat Datang