• Share on Google+

Vous vous souvenez de ma demande surprise en Italie ? Je soupçonne ma désormais fiancée d’avoir voulu me rendre la monnaie de ma pièce.

Dans la nuit du mercredi au jeudi qui précédait nos 10 ans (putain, 10 ans!), je me fais réveiller à 2h du matin par ma femme alors que je suis déjà loin dans les bras de Morphée. « Réveille toi, on décolle dans une heure ». Forcément au début, je ne la crois pas. Et puis quand le petit dej est arrivé dans le lit, j’ai bien compris que c’était pas une blague. Les patrons étaient bien au courant et m’ont couvert, par contre mes rendez vous beauté chez le coiffeur passeront à la trappe.

On part donc à 3h du mat dans les rues de Lille pour choper la navette qui nous emmènera à l’aéroport, direction cette fois Porto. Il fallait bien un pays où on avait pas encore mis les pieds pour fêter nos 10 ans.

On arrive assez tôt au Portugal et on se prend le temps de traîner dans les rues à la recherche d’un petit déjeuner autour de la place de la liberté, et puis surtout de se perdre dans Porto. Personnellement, comme c’était complètement pas prévu, j’ai pas du tout préparé le voyage, bizarrement. Tellement pas, qu’on part sans appareil photo. Mais c’est bien ce qu’il nous faut, pas de course, pas de réflexion, pas de timing à respecter, juste prendre le temps d’être ensemble, en week-end. Quitte à passer à côté de choses importantes pour les touristes que nous sommes, mais au pire on reviendra. Ça nous empêchera pas de tomber sans le vouloir sur la cathédrale par exemple et de savoir l’apprécier.

Sé do Porto

Parce qu’aujourd’hui, c’est notre journée et qu’à force de toujours tout faire à fond les ballons depuis des années, là on est tout simplement rincés. Alors on se pose dans notre petit hôtel sans prétention, tranquille. On se pose, on prend du bon temps, on mange bien et boit bien, bref on profite. Porto attendra demain.

Pousada