• Share on Google+

Oui, ce post est nommé après une enseigne de harengs. C’était tellement bon putain.

Mais reprenons depuis le début : la journée commence un peu plus tard que d’habitude – fallait finir P’tit Quinquin quoi -, et on part à la découverte du vieux quartier de Stockholm, Gamla Stan. Du coup c’est petit déjeuner dans un café/boulangerie gay friendly à deux pas du palais du Prix Nobel, excusez nous du peu. Puis on erre toute la matinée dans les rues pavées de la vieille ville, entre boutiques de souvenirs, cathédrale et rencontre avec un nain.

Stortorget

Kaffekoppen

Chokladkoppen

Fem Sma Hus

On est déjà passé plusieurs fois devant le Palais Royal, donc on se dirige cette fois de l’autre côté, direction Slussen et Södermalm. J’ai un peu l’impression d’être dans un roman flippant de Stieg Larsson à écrire ça présentement. Mais c’est pile à la jonction des deux quartiers que se trouve THE place pour les harengs frits. Ça ne s’invente pas.

Nystekt Stromming

Ça a clairement fait notre journée, le reste en est devenu bien fade. On nous avait bien vendu le quartier de Söder comme le coin cool et branchouille de la ville, mais à part des grandes chaînes passe partout, on est un peu déçu.

On trouvera quelques petites boutiques un peu plus DIY qui sortent du lot, mais rien non plus de transcendant. On mettra ça sur le dos des harengs fous qui ont diminué notre tolérance au moins bon.

Au final, on retiendra surtout l’entrée du quartier, dont la vue est particulièrement sympa.

Slussen

Du coup on se dirige plus vers le nord, direction un petit resto italien paumé et surtout l’Ice Bar. Emmitouflés dans d’énormes kways polaires, on sirote des cocktails dans des verres de glace, sur des canapés en glace et des tables en glace. Dans un énorme frigo. Avec des tags d’In Flames. N’importe quoi.

Ice Bar is Cool

On finira notre escapade suédoise à écumer les bars de Gamla Stan (c’est à dire à peu près deux, dont un vraiment cool), à boire des shooters de liqueurs de réglisse et s’endiabler sur le dernier tube de ce bon vieux Pitbull. Nuit de fête et vol à l’aube, on a bien la tête dans le sac en rentrant en France, mais Stockholm, c’est définitivement cool. Et pas juste qu’il y faisait frais.