• Share on Google+

Notre amie et moi, on avait bien deviné que ma femme nous avait booké un city trip à Stockholm, les indices ne laissaient plus de doutes.

Mais du coup, on a eu l’air bien con arrivés à l’aéroport, quand on cherchait le nom de la capitale suédoise sur le tableau d’affichage des départs. Le seul vol qui décollait à la bonne heure partait pour Nyköping, qui sonne certes nordique mais on a quand même du checker Internet pour en avoir le coeur net. Résultat des courses, on partait bien en Suède !

Et madame avait mis les petits plats dans les grands pour nous faire la surprise : à peine à Stockholm, on se rend dans un spa, en bordure de la ville, caché dans la forêt, à Nacka.

Njuta Spa

Jacuzzi, sauna et massage de fou. Mais vraiment de fou, bien au dessus de mes expériences thaïes ou balinaises. En plus avec fruits à volonté, un petit thé entre jacuzzi et sauna, vraiment on s’est mis bien. Et puis la vue du jaco qui donne sur l’archipel, ça a de la gueule, même sous les nuages.

On ressort de la bien flagada, mais heureusement notre hôtel pour la nuit se trouve à deux pas, et on se pose vite dans le salon autour d’un café chaud, contrairement à la température extérieure.

Je savais bien quel était le dessein du voyage, mais je dois avouer que ma femme avait fait les choses comme il se doit, devant un feu de cheminée crépitant.

Hotel J on the way

Petit salon pépouze

Entre deux gorgées de chocolat guimauve, le troisième passager ouvre la carte de Stockholm, découvrant l’énorme message de ma femme lui demandant d’être sa « maid of honour » pour notre mariage à venir (rapport à l’engagement). Oui, c’est aussi parce qu’on prépare ça que c’est plutôt calme ici. Bref, s’ensuit donc une séquence émotions sans fin, mais qui ouvre l’appétit.

Après une petite sieste de rigueur (le problème des vols à 6h du matin), on court au restaurant pour une assiette de köttbullar, les boulettes à la suédoise avec la confiture d’airelles. Evidemment, rien à voir avec Ikea.

Köttbullar

Bon j’avoue, la photo ne fait pas vraiment honneur ni à la folie des boulettes, ni au moment partagé. Mais ça ne change rien au fait que jusqu’ici, Stockholm, c’est clairement la branlée.