• Share on Google+

De mémoire de Ch’ti, le Bun’s Bazaar fait partie des pionniers du resto à burgers lillois. Une légende qu’on a tenu à vérifier.

S’il y a bien une adresse où le burger est roi (rien à voir avec Burger King) depuis des années, c’est bien celle là. Situé dans le Vieux Lille, le Bun’s fait plutôt bar au rez de chaussée, et passe en resto à la new-yorkaise à l’étage. Et là, c’est parti pour un long moment d’hésitation gourmand, parce qu’on parle quand même d’une carte avec une vingtaine de références !

Des classiques, du Cowboy avec un steak à cheval, une ribambelle de burgers à base de fromage et quelques fantaisistes au saumon ou aux noix de St-Jacques.

Assurément un gros point positif pour l’enseigne, on est à peu prêt sûr que tout le monde y trouve son bonheur. Sachant qu’en plus pour les pour les déglingos de la démesure, chaque burger propose sa version XXL avec double dose de viande.

Burger en gros plan - Bun's Bazaar

Comme à notre habitude, on est resté sur des recettes classiques, pour pouvoir comparer au mieux tous ces endroits. D’un coté le British, pour son classicisme inébranlable, de l’autre le Tennessee pour le combo bacon / cheddar / oignons / sauce BBQ Jack Daniels. Le tout est bien présenté, avec une part de coleslaw, salade et évidemment des frites (pas maison), sans oublier la petite mayo maison qui fait du bien.

Le bun est doré comme il faut, moelleux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, et se marie bien avec la couche de sauce légèrement imbibée par le pain. On ne sent pas trop la différence entre une sauce BBQ classique ou la Jack Daniels pour le coup un peu légère, mais ça parait normal dans l’avalanche de saveurs. Le steak lui est relativement épais et bien cuit selon nos demandes, pas d’arnaque sur la marchandise. Les gadgets comme les oignons et cornichons font la différence et apportent le bon équilibre avec le cheddar qui dégouline. Evidemment, nous on aime ça ! Du coup ça devient difficile de le manger à la main, même si faisable (merci le pic à brochette).

Frencheese burger - Bun's Bazaar

Niveau boissons, la carte est complète sans être folichonne: quelques références seulement de bières et de vin, mais plusieurs cocktails et digestifs disponibles.

On finira par avouer qu’on était resté sur un avis décevant du Bun’s  Bazaar, avec un service lent et une cuisine un peu en dessous. Mais la fois où nous sommes venus en mode « critiques culinaires », les burgers étaient tops et le service nickel, du coup, plus rien à dire.