• Share on Google+

Y’a un moment où il faut arrêter de s’en prendre plein les mirettes.

Du coup on quitte Airlie Beach et le paradis Whitsundays pour continuer notre route vers le nord avec pour objectif Cairns. On retrouve le beau temps et on se permet un stop à Townsville, le temps de se prendre un petit déjeuner sur le Strand chez Juliette’s et puis bien sur de remonter le rivage en toute pépouzie avant de reprendre la voiture.

Townsville

La route est belle, mais qu’est ce qu’elle est longue (un petit 600kms), limitée à 100 dans le désert. Petit arrêt toilettes le long d’une cascade, et puis on a plus le choix, il faut rejoindre Cairns à tout prix pour prendre l’avion. Je vous le dis, une semaine pour traverser le Queensland, c’est court. Ca se fait, mais c’est short.

Wind

Apres un petit décrassage et prêt à s’écrouler dans le lit après toute la route, on check rapidement les spots de plongée du coin pour le lendemain (puisqu’avec ma putain de crève que je traine depuis Bali, on a toujours pas mis les bouteilles, nique sa mère) avant de se rendre compte qu’on ne pourra pas plonger ET prendre l’avion pour le retour le même jour, histoire de pression tout ça. Moi qui me voyais déjà aller faire des high fives aux poissons exotiques pour mon anniversaire, raté.

On se décide alors à dire fuck à la fatigue et d’aller prendre un verre en ville pour noyer notre déception dans l’alcool, comme tous ces jeunes qui ne veulent pas vieillir. Et puis est venue une autre idée : se faire tatouer un petit souvenir de voyage et d’anniversaire à la fois. On trouve un tatoueur, mais arrive un peu trop juste pour faire le job tout de suite, je prends rendez vous pour le fameux 17 aout.

Une petite pinte dans un bar irlandais plus tard – parce qu’entrer dans un club en short et en tongs, même en Australie c’est pas possible – minuit passe et ça y est, bienvenu dans le club des 27 mon vieux.

Après avoir passé les 26 à Londres, j’aurai fété mes 27  dans le Queensland, et c’est bien ce que j’ai l’intention de me graver dans la peau. Après une assiette de fettucine à la saucisse au vin rouge, je pars donc à la rencontre de la tatoueuse qui va me torcher ça en même pas dix minutes, en ayant bien pris soin de me faire une petite épilation gratuite.

27QLD

Et puis malheureusement, ça sent la fin des vacances. Un dernier petit tour sur l’Esplanade de Cairns et son lagon artificiel, une dernière petite sieste sous le soleil australien, un dernier burns avec le volant à droite pour ramener notre bolide à l’aéroport.

Quelques heures plus tard, après une nuit dans le froid de l’aéroport de Brisbane, un réacteur défectueux avant le décollage et 6h de retard, une demi heure d’avion en première classe pour pouvoir réussir notre une escale flash à courir dans les couloirs d’un terminal à Canton, nous revoilà une fois de plus en France. Jusqu’à la prochaine fois.