• Share on Google+

A quoi s’attendre d’un split Converge / Napalm Death, à part un concentré de violence gratuite ?

Les cinquante deux secondes de «No Light Escapes» ne sont pas là pour nous dire le contraire, extrêmement brutal et à fleur de peau comme sait si bien le faire le quatuor de Boston. Le titre devrait faire partie de l’album à venir et augure une nouvelle tuerie. Converge profite de ce split pour diffuser leur cover d’Entombed, «Wolverine Blues », relativement proche de l’originale. Si ce n’est au niveau du son (évidemment, près de 20 ans plus tard…) et particulièrement au niveau des voix, Bannon donnant un vrai coté hardcore comparé à Petrov.

Sur l’autre face, Napalm Death ne fait pas non plus dans la dentelle. Étonnant, me direz vous. «Will By Mouth » distribue un milliard de coups par seconde, dans la plus pure lignée grind, dans un enchevêtrement de guitares maléfiques et de blasts. Titre le plus long de l’EP du haut de ses 3’08, « No Impediment To Triumph » parle de la catastrophe de Bhopal, dans une ambiance un peu plus réservée que les trois titres précédents, plus turbulente et mélodique à la fois.

Au final, pas vraiment de surprise. Mais un split intense, rapide et puissant. A écouter très fort et sans compromis.

convergenapalmdeath