• Share on Google+

Le projet du mois de février c’est d’aller enregistrer un album avec Branson Hollis.

Le karma?/moule?/chatte?/cocufiage? nous permet de partir faire ça dans le studio de rêve, précisément au Glow In The Dark Studio, à Atlanta.

Du coup, on s’est tous rejoint à Roissy-CDG, direction l’Amérique via Dallas, soit 10h30 de vol, 2h de glande et de douane et re-2h pour arriver à bon port.

Waiting in Dallas

ATL by night

On arrive complétement mort donc. Mais comme on est dans l’antre de Underoath, The Chariot et autres pointures américaines, inutile de préciser à quel point la folie nous gagne. Les deux Matt (Goldman & McClellan) nous font une petite visite de la bête, et faut avouer qu’on s’en prend plein les mirettes, du disque d’or de Define The Great Line à la grosse caisse d’Aaron Gillespie.

Underoath Gold Album

BHDrums

Underoath Drums kit

On se remet de nos émotions en allant tester la culture culinaire de la Géorgie dans la Mecque du burger, le Vortex dont la façade ressemble à un crâne au yeux hypnotiques, avant de finir notre journée de 26h et nos nachos sur la console.

Atlanta, day 1 : Vortex.

Une photo publiée par @dw19ht le

GTID Console

Résultat : branlée. Je mets en place le hashtag #cacatlanta pour l’occasion. Vraiment hâte de se mettre au boulot dès lundi matin. Je vous tiendrai au courant et du coup, dw19ht va rouvrir ses portes pendant un mois.

Voilà, bisous 🙂