• Share on Google+

Nouvelle destination, Thaïlande.
Première étape, 9h pour Colombo au Sri Lanka, avec des hôtesses pas mal et la bouffe pas top, excepté un petit gâteau à la fraise sympa comme tout. 4h de plus pour arriver à Bangkok, ce qui m’a permis d’avoir un Salameche niveau 14. Je pense pouvoir gérer Dracaufeu sur le retour.

Il est midi, il fait 36°, mon tshirt devient instantanément éponge au moment où on sort de l’aéroport : on est bien arrivés sous les sunlights des tropiques. Décalage + vol obligent, je m’endors à peine après avoir reçu les clés de la chambre et me réveille tout juste pour l’excursion nocturne organisée dans la plus grande ville thaïlandaise.

Notre guide s’appelle Sangop (à prononcer « sanewop ») et nous emmène dans le quartier chinois où s’entremêlent néons et poulets séchés à la poussière de l’avenue. Il a beau être près de 23h, la ville fourmille sans pour autant être oppressante, le thaï est posé et serein, malgré la circulation abominable et cette impression de ruche incessante.

Bangkok

Untitled

On arrive ensuite au marché aux fleurs, uniquement de nuit pour garder la marchandise fraîche. Avec la chaleur qu’il fait la journée, on comprend mieux pourquoi Bangkok est encore aussi vivante si tard.
Les fleurs de lotus sont préparées pour les offrandes, le jasmin est enivrant par endroit, mais peine généralement à camoufler l’odeur des plats gigantesques de riz, de pad thaï et de poisson frit. Au bout, le temple de l’aube illumine la Chao Phraya.

Flower market

Untitled

Dernière étape de notre visite, Patpong. Le quartier à faire de nuit par excellence, le quartier type d’un Very Bad Trip, le quartier où l’amour se raconte en musique, le quartier où on croise dix strip-clubs aux noms les plus inventifs les uns que les autres, vingt bars et une demi-douzaine de tattoo shop. Comme si la cyprine, l’encre et l’alcool avaient tous quelque chose en commun, reliés par un lien mystérieux. #mystere.

On nous propose alors des « ping-pong shows » ou des « banana shows » pour une poignée de baths. Je vous laisse googler ça dans votre tube préféré. En attendant (viens danser), je me renseigne sur le Super Pussy.

Une photo publiée par @dw19ht le