• Share on Google+

Ca fait un bout de temps que je l’avais dans mes tiroirs digitaux, Kevin « Timmy » Hude aka le vidéoguy (pas vidéogay, je précise) – me tanne depuis des semaines pour sortir cette foutue vidéo qu’il a filmé et monté, alors la voilà. Parce que oui, ça date de fin novembre tout ça. Ca va, six mois de retard, je suis dans les règles.

Donc mes excuses Timmy pour avoir fait trainer ça dans les tréfonds du MacBook.

Mes excuses aussi au propriétaire de l’appareil photo, qui a eu bien du mal à retrouver son protégé par ma faute, encore désolé.

« Bon elle arrive cette vidéo ? » – Ouais ouais, c’est bon, si t’es pressé, tu cliques tout de suite en dessous hein. Bref, sans plus attendre, here comes la vidéo de Timmy qui a surkiffé me voir douiller ma race chez le tatoueur.

Parce que, oui, j’en ai chié, je le reconnais. Je suis un mec sensible moi. Tous les sens du terme. Si vous voulez mon avis les enfants, ne faites jamais ça, ça fait trèèèèès mal. Et qu’en plus fallait que je gonfle les pecs et rentre le vidéo pour la vidéo. Oui, faites des licornes sur l’omoplate ou des dauphins dans le creux des reins, il parait que ça passe mieux. Ou le classique coeur « Mom » sur le bras, ça marche toujours. D’ailleurs Greg recherche à tatouer un Johnny Hallyday, parce que tout bon tatoueur français doit avoir fait un Johnny. A bon entendeur, salut.

Aussi, tant que j’y suis, quelques lignes sur pourquoi « We Are All Alone ». Non, c’est pas que j’aime pas ma femme, ou que je n’ai pas d’amis. Quoi que.

Une connotation religieuse indéniable, vous savez à quel point j’aime Jésus et Dieu le créateur. Fuck that shit. On est bien seul face à ses choix, et c’est pas en priant des heures et en brulant des bougies que ça va faire avancer les choses. Attention hein, je respecte tout ça et le fait que certains ont besoin de se sentir guidé ou whatever, c’est juste que moi je n’y crois pas du tout. L’Homme fait bien trop de conneries au nom d’un dieu. Pourtant le message de base est cool. Pour moi il est là le choix.

L’élément déclencheur, l’accident de ma soeur chérie adorée (cassdédi), qui était bien seule dans ce long couloir plein de lumière et qui a décidé d’aller envoyer chier la mort en lui précisant bien que c’était pas la peine de revenir avant soixante ans, pour la version polie. Mon Jesus actuellement, c’est son neuro-chirurgien.

Ajoutez à ça un coté « poor landsome cowboy » et vous avez le portrait. Bon je pourrais en parler des heures, mais j’ai hockey aquatique dans quelques minutes, donc faudra me payer des bières si voulez m’entendre raconter des conneries. Y’en a dejà un extrait quand je suis allé à la messe à Sydney.

Et aussi, rien à voir avec la chanson de Architects par contre, même si elle est fort bien.

Voilà, c’était le post « prise de conscience-doigt du milieu-tu bades gros-religieux », on va pouvoir refaire du LOL maintenant.

tattoo_done