• Share on Google+

OK, on est arrivés vivants à Adelaide, surmontant la pluie et les flash floods. Après nos douze heures de bus qui se sont avérées en être quatorze, l’hôtel est enfin devant nous.

Pas grand chose à faire à Adelaide, exceptés deux trois musées le long de la Torrens, donc let’s go to the beach. On chope le tram à Rundle Mall, direction la plage de Glenelg.

Glenelg, Moseley Square

Même si le nom fait plutôt plage hollandaise, on est bien devant le Pacifique. Ou la mer australe, whatever. Moseley Square, on descend, on achète du Dr. Pepper – parce que Dr. Pepper = vacances – et on se rue sur le resto mexicain à deux pas de la plage, recommandé par le guide. C’est calé avec un burrito rincé à la Corona qu’on pourra siester pépère sur la plage, tel un @mister_iopi en marcel après un sandwich américain tartiflette supplément raclette (cassdedi).

Gringo's

Bon après je vous passe les détails hein, le soleil, l’eau chaude, la baignade au mois de janvier, tout ça tout ça. On se finit avec un petit fish & chips devant le coucher de soleil et puis voilà. Tranquille quoi.

Glenelg Sunset

Sauf que. Le retour de bâton de cette petite expédition ma foi fort sympathique arrive le soir même, avec les jambes rouge fluo – genre mercurochrome -, le pire étant que j’avais fait le nécessaire.

Vous avez déjà senti votre coeur battre dans vos pieds ? Ca existe la biafine en spray ? Faut il des sandales en plastique pour marcher dans l’eau sans se cramer ? Faut il aller nager avec un tshirt ? Faut il se la jouer romantique ?

Autant de questions auxquelles le prochain post ne répondra pas.