• Share on Google+

Vous vous souvenez de Dacysh ? Cet être formidable, entier, amoureux des licornes et des arcs en ciel ? Je pense qu’il est temps de vous donner de vraies explications. Pas une moitié d’interview inutile.

Tout a commencé quand j’étais encore à l’école, une époque où il était encore légal de fumer dans des bars, où Disney fétait ses 15 ans, où j’avais encore un certain avenir musical avec FDS, où la Belgique avait encore un gouvernement, où Windows se prenait un camouflet avec Vista et où Colin McRae et Grégory Lemarchal étaient encore en vie. Pour vous dire à quel point c’était il y a longtemps. Genre des siècles lumières.

Cette année là, je quittais ma campagne du Pas De Calais natale en direction de la ville. Et j’ai rencontré quelques graphistes hipsters, avec leur lot de « Je suis en train de faire mon portfolio la, j’avance bien là, ça devrait arriver bientôt« . En gros, depuis le jour où je les ai connu, ils sont sur leur portfolio. Classique.

Dans le lot, MrRayures s’en est sorti pas trop mal, avec un site en ligne « à peine » un an après la rencontre et est aussi passé du coté obscur en tant que freelance. Iopi a mis un peu plus de temps, mais avec des projets parallèles de type youPORC, sayhitoinspiration, et d’autres vertes et pas trop mûres. Même s’il est en train d’en refaire une version et qu’il m’a à moitié avoué qu’il avait sorti cette version pour que j?arrête de lui casser les bollocks, le fait est là, www.sayhitoiopi.com est bien existant.

PAR CONTRE, le petit dernier, il a beau avoir fini tous les Doom en cours, le portfolio n’avançait pas. Pas faute d’avoir été particulièrement insistant, mais @cyshini résistait, contre vents et marées à mes menaces. Puis est venu le jour où il est parti à New York, et pour lui donner un petit coté Brooklyn, il a été rebaptisé « Da Cysh’ « , Dacysh. Maintenant vous savez.

Mais pourquoi les arcs en ciels, les licornes et le kikoolol ?

Question pertinente. Voici où je voulais en venir.

Comme monsieur ne montrait aucune trace de portfolio (4 ans plus tard donc), alors que celui ci servait largement d’excuse pour ne pas boire de bières, on/je lui a(i) lancé l’ultimatum : si pas de portfolio avant la fin du mois, je lance dacysh.com et Google fera le reste pour associer ton nom aux poneys. Il a pris ça pour du bluff, je lui ai envoyé le screenshot de mon achat du nom de domaine, paroles en l’air me dit il, dacysh.com était en ligne. Celui que vous avez vu. Celui qui n’existe déjà plus, preuve qu’encore une année sans portfolio était passée.

Il n’avait plus qu’une excuse/explication valide : le jour ou Duke Nukem Forever sort, t’auras mon portfolio. Le pari a vite tourné à mon avantage, car DNF est finalement sorti au mois d’avril. Du coup, il a été obligé de se sortir les doigts du popotin et faire parler son sens aiguisé du pixel (surement la consommation de rillettes). www.francoisvilaire.com, est enfin vivant. Après quatre longues années pour moi, soit l’équivalent de :

  • une olympiade
  • un peu moins de 50 cycles lunaires
  • un tour du monde à pied
  • quatre sorties d’iPhone
  • et surtout, 32 ans en vie de chat

Mais merde, ça y est, IL EST VIVANT ! ALIVE ! UNBELIEVABLE ! JE N’EN CROIS PAS MES YEUX !

francoisvilaire

Toi aussi, récompense Dacysh de son travail et spam le en lui envoyant des pubs pour du viagra russe. Efficacité garantie.

Ma seule petite déception, c’est que je n’ai pas réussi à caler un jeu de mot foireux avec arlésienne et artésienne.