• Share on Google+

Un des moments durs de 2010 a été quand le resto mexicain derrière la gare Lille Flandres a fermé. C’était l’unique résistant, celui de Solférino ayant déjà mis la clé sous la porte. Et puis on ne sait pas pourquoi, il a disparu, nous laissant un vague « on sera de retour après les vacances« .

Depuis, plus de nouvelles, la légende veut qu’il n’était pas officiellement en droit d’exercer, d’où le problème récurrent avec la carte bleue, #quandjaicompris. Mais pas de certitudes.

J’ai erré longtemps sous la pluie lilloise, à la recherche de ce petit rayon de soleil, ces petites épices qui remplissent mon coeur de joie, ce guacamole qui sent bon les mariachis et ce piment qui me fera voir rouge pendant deux semaines.

Donc quand j’ai vu ça, personne n’a pu croire un seul instant que je jouais la comédie. J’ai littéralement Jizz In My Pants quoi. Je me suis mis le remix de Jarabe Tapatio et depuis j’enchaine  les burritos, fajitas et nachos comme un ouvrier d’usine balle les canettes au carnaval de Dunkerque. Ce qui m’a valu donc une carte de fidélité, remplie en 18 jours d’ouverture.

freshburritos

Rien qu’à voir le logo sur son maillot, je n’ai qu’une envie, c’est de rentrer chez lui, foutre mes savates et terminé burrito. Oui, ma passion pour la bouffe mexicaine n’est plus vraiment à démontrer. Pour ma décharge, j’y suis pas allé tout seul 12 fois, donc en comptant les tampons sombrero de ma femme et ceux de ma sister, je pense que la vraie réponse se trouve aux alentours de huit. De quoi tester la salsa roja, le burrito boeuf, la fajita poulet, les nachos guacamole, la bouteille de Sol, la salsa verde, la cheddar et les cookies. Me restent les muffins et les tacos.

Voilà, maintenant que ça c’est réglé, le prochain défi est de le convaincre de mettre ma photo en taille géante, calée pile sous le sombrero dans la vitrine. Là je pourrais enfin mourir en paix. Ou retourner à Domyos retravailler mes abdos qui deviennent aussi dur que son guacamole. Vous me direz, ça revient au même.

Bref, entre le Subway et le resto mexicain, cherchez pas plus loin, à la Chipotle mais en mieux, c’est le number one. Si vous pouvez trouver Lemmy au Rainbow quand il est pas en tournée, moi c’est au Fresh Burritos, mexican way of life gringos.