• Share on Google+

Si un jour vous vous sentez d’aller à Alice Springs, n’y allez pas. Ou alors prenez juste une nuit d’hôtel, avec taxi pour aller à l’aéroport.
Il y a des aborigènes qui crient autour d’un feu de camp au milieu d’une rivière asséchée, des gangs dans les fast foods et la bière est bien trop chère, plus que dans le reste du pays je veux dire. Donc, à moins d’être taillé comme une armoire à glaces et/ou d’être riche avec un garde du corps, enfuyez vous le plus vite possible vers une métropole australienne. Nous on a choisi Sydney perso.

Un hôtel dans Kings Cross, visiblement le quartier de la fête, à deux pas du quartier gay, je pense qu’on va bien dormir. Mais bon, la rue au dessus, ya surtout ça :

Darlinghurst

En fait c’est tattoo, bouffe, bars et stripclubs tout le long. Darlinghurst road, Kings Cross, Sydney – si vous voulez vérifier vous même sur Google Street View.
Sinon un poil plus loin se trouve un énorme panneau d’affichage Coca-Cola. Je pense vraiment que tout est fait exprès pour m’inciter à dépenser quelques dollars en futilités. Et aussi à me faire rester ici. J’avoue que pour le coup, Sydney marque des points et relance la compétition New South Wales / California.

Coke in Kings Cross

J’ai testé donc, dans les limites de la décence que m’impose ce blog (et puis surtout parce que ma mère me lit), un bar, pas à putes donc, mais avec des supers mojito, du chocolats et des cigares. Et qui s’est avéré excellent. Prochaine étape, le bar ou tout est à 3$.

$14 Mojito

Commence à se faire tard, pas trop saoul pour autant, parce que 14$ le verre c’est un poil cher. Et là, c’est le drame. Deux gros BANG!, mais genre pas très loin. On lève les yeux à la recherche de feux d’artifice du nouvel an, au cas où il restait deux trois pétards sur Harbour Bridge, mais rien du tout.

On a compris quand une trentaine de flics se sont rués dans la rue juste là, à 50m de nous : gunshot à Kings Cross.

Quand je disais qu’on allait être bien ici.