• Share on Google+

Ce matin, 10.54, un casque Skullcandy avec des têtes de mort en or est mort.

Apparu fin décembre dans une petite bourgade du beaujolais, il a d’abord commencé comme remplaçant, alors que le Sennheiser était en pleine possession de ses moyens. Titulaire depuis presque 1 an, Sennheiser commençait à montrer des signes de faiblesses au départ d’un voyage au ski.

Le changement d’air, la différence d’altitude, on ne saura jamais, mais la blessure ne s’est pas faite attendre. Sur la route du retour, le casque est passé en mono, une blessure qu’on ne pouvait pas soigner, qui mit fin à sa carrière. Sa blessure arrivait au pire moment, alors qu’il restait encore plus de 5h de train, entouré de gosses qui pleurent ou de boulets qui essayaient toutes les sonneries de leur téléphone.

La décision n’a pas été équivoque. Le passage en mono du Sennheiser a poussé dw19ht à changer de titulaire pour les épreuves suivantes, avec effet immédiat. Il gardait un oeil sur les autres joueurs, et jeta son dévolu sur un petit jeune, très prometteur, SkullCandy.

Surnommé « Lowrider » par le centre de formation, le style a ravi dw19ht. Acheté à Lyon pour moins de 35?, la fin du voyage a été un succès franc. Le son tenait bien la route (ou les rails en l’occurence), laissait entrevoir l’extérieur sans pour autant être dérangé par les incessantes tentatives des adversaires pour empêcher son entraineur de s’abandonner à Lady GaGa, lui développant une mâchoire de fer sans pour autant être désagréable à porter, des têtes de mort en or classes sans pour autant être trop bling-bling.

S’en suivent des heures de codes à n’en plus finir, vissé sur les oreilles, supportant aussi bien August Burns Red que Blink 182. C’est ainsi que le protégé de dw19ht vécu heureux et ravissait son club, enchainant les succès, parfois même remplaçant au pied levé d’un oubli d’oreillettes lors d’un concert.

Cependant, c’est peut-être bien un de ces chocs culturels musicaux qui auront eu la peau de SkullCandy. Trop de pression acoustique, trop éclectique, mal préparé ? Il n’aura pas tenu, et au bout d’à peine 3 mois d’utilisation, il a cédé. dw19ht a continué à le faire jouer, malgré la fatigue et la blessure qui pointait le bout de son nez. L’armature a laché, coupée nette presque au milieu, le rendant inutilisable. Le défibrilateur n’aura été d’aucun effet. La super glue n’aura pas été assez efficace. Le gaffeur useless.

Rien n’y fait, SkullCandy is over.

dead skullcandy