• Share on Google+

J’ai un peu de retard, je viens de passer près de 20h en 4 jours sur FFXIII – oui je suis faible, j’ai craqué – et j’étais plus obnubilé par libérer Cocoon des méchants fal’Cies qu’autre chose. Mais on va s’y remettre hein. Come on.

Voici donc le premier épisode des Rock My Dw19ht, des chroniques plus courtes mais pour aborder plus de choses. Et ça commence nooooow.

Oceana – « Clean Head »

OceanaWoolgod, nouveau tube d’Oceana. OK, c’est passé très post-rock, post-hardcore, je saurais pas trop mais très post-something. Extrait de l’EP à venir, Clean Head, faut avouer que ça change par rapport à l’album précédent. Un peu choqué, un peu sur le cul, mais agréablement surpris. On sentait qu’ils voulaient passer à autre chose après leur split/reformation anti AutoTune et c’est bien fait. En tout cas, je suis tombé amoureux après la deuxième écoute. Oui, à la première c’était plutôt « T’es sur que c’est Oceana ? Tu te fous pas de ma gueule ? ».


Cancer Bats – « Bears, Mayors, Scraps and Bones »

CANCERBATS_cover1Ensuite arrive le nouvel album de Cancer Bats, Bears, Mayors, Scraps and Bones. Ça transpire le rock, et ça a le mérite de donner une patate terrible. Je carbure à ça depuis une semaine, j’ai jamais été autant hyperactif. Avec un petit rayon de soleil, j’étais même content de faire à manger – pour dire. Je vous mets leur excellente reprise des Beastie Boys, c’est cadeau bonus.


Lower Than Atlantis – « Far Q »

LTA_farqLes anglais de Lower Than Atlantis remettent le couvert après Bretton. C’est brut de décoffrage, punk et hardcore crado, énergique et puissant, bref pas de quoi être déçu si on a apprécié le premier opus. Là aussi ça fout la pêche et je pense que ça doit valoir le coup d’aller voir le trio en live. Si B.O.R.E.D. ou Eating is Cheating c’est pas du rock’n’roll, je m’appelle pas dw19ht.


Secret & Whispers – « Teenage Fantasy »

secret&whisperDans un registre (vraiment) moins couillu, on notera le retour de Secret & Whispers avec un Teenage Fantasy qui s’annonce pas mauvais de tout. Avec un album qui me rappelle les poussées lyriques de Of Machines à la voix, j’ai l’impression que quelques morceaux comme Bedroom Galaxy auraient largement pu être sur le dernier Saosin.  J’avais mis le premier un peu de coté, celui va rester un peu plus longtemps, même si ça devient un peu chiant à la longue. A noter la présence du masque en fourrure et du costard.


Voilà, c’est déjà pas mal. Je passe sur le dernier Dillinger Escape Plan, qui même en étant très bon reste un peu trop comme le précédent à mon goût, et sur le dernier titre de Confide sur lequel je sais pas quoi dire. Oui il est bien, mais j’ai l’impression qu’ils ont perdu leur identité (avec cette phrase, je vais pouvoir bosser dans un magazine). A voir avec l’album entier.

Ah oui, et sinon, j’ai commandé mes tickets pour le Warped Tour.