• Share on Google+

Bon.
Certains d’entre vous savent que ça va pas fort en ce moment et que j’ai quelques soucis d’ordre familiaux à régler, avant de reprendre une activité normale. J’arrive concrètement à rien présentement, mais je vais quand même écrire un post, histoire de raconter un peu comment j’essaie de penser à autres choses, et aussi de faire vivre un peu la bête qui sommeille en dw19ht depuis presque 3 semaines.
Je vais essayer d’être fun comme avant – si tant est que je fus fun un moment donné – et faire comme si de rien était, promis. Le temps d’un post ça devrait être possible.
(putain, super intro, maxi bad)

Commençons par le début, August Burns Red, Antwerpen. Je m’attendais à prendre une petite claque, ça a pas loupé. Intro sur Everybody ‘s Free To Feel Good, combo avec Composure et on enchaine tout à fond. Back Burner, Thirty Seven, Meddler, Truth Of A Liar et tout et tout. Un petit Redemption pour finir en beauté et en riff « qui parle à ton c?ur », feinte de fin, solo de batterie et vrai final avec White Washed. Ouais ça l’a fait grave. A noter l’arrivée dans tout bon Best Buy (pas en France quoi) du CD live de la tournée.

Ensuite, je concède avoir un peu enquillé les soirées ciné.
Piranha 3D – un poil avant – qui défonce légèrement, même si, bizarrement, la 3D est useless. Bonsoir mesdemoiselles et je retiens la méthode pour la tequila frappée.
Wall Street, sympa mais pas non plus la branlée, en DVD ça aurait été aussi bien. (bam, moi je taille, RAB)

Le dernier Woody Allen qui tout en étant assez girly et tout de même un assez bon cru. Bien que visiblement faut passer ces journées avec un bourbon et une diseuse de bonnes aventures pour être heureux. Et la madame qui joue Dia, mamamia.
Moi, moche et méchant très bien, mais je pense que ça aurait pu être encore plus fun. Mais les mignons sont vraiment mignons. Ils auraient mérités d’être mis plus en avant, mais bon, c’était pas non plus un film sur les lapins crétins.
Et je finis par un Kaboom. Je sais pas quoi en penser. Que du bien sûrement. WTF est un terme relativement juste. Combiné à « mind blowing » et « mindfuck » – pas autant que Inception le mindfuck quand même. Enfin oui, excellent. Pas du tout représentatif de la bande annonce, et heureusement.

A coté de ça, je compte également écrire un livre. J’ai que le titre là, mais ça va roxer grave. OK j’avoue, c’est mon père qui l’a trouvé ce titre. Ou peut être même qu’il l’a piqué à un mec super connu. Mais c’est moi qui récolterais les honneurs. No way autrement. Ça va s’appeler « La vie est une pute« , et la baseline juste en dessous ça sera « et la mort son maquereau ».
« Un bijou de littérature » – Le Figaro
« Dw19ht nous livre à nouveau un concentré d’aigreur et de théories suintantes de vérité sur la vie et la mort. Du pur génie » – Télérama.
« Tout simplement le meilleur après Musso » – Closer

Best seller direct.
Enfin j’arrive déjà pas à tenir un blog, alors un bouquin, forget about it.

Qu’est ce que j’ai fait encore… Ah oui, le concert des Branson Hollis. C’est pas tous les jours que messieurs passent dans le nord, donc fallait pas les rater.
Super chaud / show, les nouveaux morceaux donnent fort bien et j’ai hâte que l’EP sorte. Des transitions un poil molles à mon goût, mais le public aidait pas vraiment à combler les blancs. Damn you public du nord (excepté le stade Bollaert).
Je serais bien resté pour Until The Last et Last Tango Theatre mais le devoir m’appelait. Désolé d’être parti comme un voleur les gars. Enfin c’est pas comme si je vous avais jamais vu.
Par contre les Branson, la prochaine fois, soyez sympa et faites la chanson qui reste de l’EP, merci.

Sinon, j’ai reçu la newsletter Amazon, FR & UK. Génial d’ailleurs. Les même promos, genre le best of de machin à 6?. En France, c’est le best of de Johnny Halliday. Dans la newsletter UK, c’est le best of des Clash. Je vous laisse méditer.

Je me suis mis à Assassin’s Creed II aussi. Grimpez les tours de Florence et Venise en coupant la carotide de quelques gardes au passage, c’est cool. L’accent italien top, décors top, histoire top, franchement, molto bene. Benissimo I mean.
Je fais aussi une Master League avec le RCL en parallèle. Ça me demande pas beaucoup de concentration au moins, et c’est cool aussi de mettre des branlées au PSG et à l’OM, surtout avec Rooney en avant centre.
Oui, Rooney au RCL. Avec Hermach et Roudet en passeurs décisifs, ça le fait.

Voila, je pense qu’on a fait le tour. Je passe sur les restos, mexicains, japonais, thais, italiens et le reste.
Le pire c’est qu’en temps normal, vous auriez eu un post sur chaque truc. Bref.
En tout cas, ne désespérez pas, je dois encore raconter comment j’en ai chié pour récupérer un iPhone 4, écrire un post sympa sur un pote qui devrait lancer son portfolio bientôt (EDIT : deux potes qui devraient lancer leur portfolio bientôt), des chroniques de shows que j’irai voir prochainement (genre peut être Dillinger Escape Plan ou Memphis May Fire), expliquer ma théorie du « pourquoi il ne faut pas manger de pizza un vendredi midi » et le concept des Alcoolympics. Plein de choses je vous dis.

Voila. Tout ce que je vous demande en attendant, c’est de garder les doigts croisés, please.