• Share on Google+

Je vais faire taire les détracteurs, aucun lien avec Aladdin.

Désolé.

Non, juste que c’est formidable pour quelqu’un qui se souvient jamais de ses rêves de s’en souvenir pour une fois.
J’étais donc à fond de boule sur sur une highway américaine, ma main à couper dans le feu que c’était la Pacific Highway, avec Girls Girls Girls de Mötley Crüe dans les enceintes. J’aurai préféré une grosse cadillac, super vieux modèle, mais mon inconscient a jugé meilleur de me faire rouler en japonaise tunée, néons tout le bordel. Orange cuivré, bien brillante, enfin le truc super discret quoi, avec forcément le capot noir. Jamais compris ça d’ailleurs.

30b8820f33c29e0d8fefa2fb4a81bcfb

Donc à fond sur l’autoroute, mèche au vent, me faisant doubler allégrement par une bande de motards. Clichés les motards hein, barbus, lunettes de soleil, Harley, blousons en cuir avec des as de pique. Même un avec un casque en forme de casque militaire allemand. Pour vous dire. L’héritage de mon tout récent trophée platine sur The Saboteur j’imagine. A noter aussi la présence de Terminator dans le tas, pas rien. J’essaye de rivaliser, mais elle a pas grand chose sous le capot cette petite.

terminator-movies-arnold-schwarzenegger-vehicles-motorbikes-1920x1080-wallpaper_wallpaperswa.com_85

Bref, toujours pleins gaz on the highway, le panneau « GAS » en ligne de mire, je m’arrête à une station, fais le plein, me fait interpeller par un flic sorti de Chips qui me demande si je connais pas un endroit ou ils font des super f*** BIP burgers. Non, on est au milieu du désert, j’ai absolument aucune idée de ce que je fous là, c’est un rêve je te rappelle. Il a pas apprécié, j’étais à deux doigts de me faire emmener au poste. Mais c’est un rêve, donc là je lui fous mon poing dans la gueule, bam je grimpe dans ma Nissan bolidée (francophonie les amis), et vas y essaye toujours de me rattraper. Oui entre temps, je suis passé de 120 à 500 HP surement. Pas plus mal, il était pas commode le flic.

chips-seaarietv-77-83-05-g

Sérieux, moi ça me ferait vraiment flipper de me faire arrêter par des mecs pareils. Enfin. Back on the road, mon compte tours à la limite d’exploser de nouveau. Au loin, un van, GMC, le même que dans l’Agence Tous Risques. Je le rattrape, et au moment de le doubler, je tourne la tête pour lui faire signe (un truc du genre « BAH ALLLLEZ JE T’AI DOSéééé §§§ »), eh ben en fait, ils étaient en train de tourner un porno. Avec la porte qui glisse là, sur le coté, grande ouverte. Ils étaient pleins en plus. Je me disais bien que le « Slam Van » écrit à l’arrière, ça me disait quelque chose. (ndlr : Californication, s02E03)

A-Team_Van_V01

Le truc con, c’est que je me souviens pas de la suite. Tout s’arrête après « Vas y, fais l’amour à la caméra », de circonstance, me direz vous. Fallait forcément que ça s’arrête quand ça devient intéressant. En tout cas, je serais bien content de me souvenir d’autres de mes rêves, ils ont l’air cool.