• Share on Google+

D’habitude, je suis pas du genre stressé. Et je me ronge pas les ongles. Je suis plutôt même du genre à avoir des griffes. Je me dis tous les jours que je dois les couper et finalement je le fais que quand je suis à deux doigts de rayer mon iPhone à chaque fois que je le touche.

Bref tout ça pour dire que étrangement, je me suis surpris à me ronger les ongles. Plus exactement à me bouffer les doigts. Parce qu’en fait, c’est plus toutes les petites peaux mortes autour que je mange, nomnomnom. Et ce, jusqu’à ce que ça saigne.

Et donc je me suis surpris à pisser le sang. Le genre à saloper votre clavier alu. Là j’ai découvert quelque chose. Mon sang n’est plus sucré. Je suis degs. Quand j’étais petit, j’adorais sucer mon sang – au risque de me faire passer pour un emo-goth-vampire. Mais à l’époque c’était sucré.

Conclusion, va falloir que je me remette à manger des saloperies. C’est de ma faute, maintenant que je suis grand, c’est pizza, junk food et pasta carbonara à n’en plus finir. IL EST OU LE SUCRE LA ? HEIN ? Maintenant, mon sang goûte le sel. Et le sel ça donne soif. Je me ferais bien une tequila. Mais pas frappé, du coup. Mais avec des biscuits apéritifs quand même.

tuc

Bon, je vous laisse, on a reçu nos CDs.

fds

Non, ce post n’a pas été écrit seulement par la volonté de publier ce « Tu veux un tuc ? » génial, ni de me la jouer parce que j’ai reçu des CDs. Mon sang n’est vraiment plus sucré, et j’estime que c’est assez important pour le partager avec monde entier.